vous invite à entendre le chant des Cumulards

lundi 30 avril 2012

La chute d’un autre mur


 Mon billet « arrêtons de faire de la politique » a fait débat. Car, pour citer l’un d’entre-nous, « ce n’est pas avec des bisounours que l’on combat les puissances d’argent et leurs alliés politiques et médiatiques ». Ce qui implique alors de faire de la politique de manière quasi guerrière, stratégie inverse de celle que je suggérais.

Mais alors, avec un constat aussi redoutable, y a-t-il antinomie ou complémentarité ?

Pour ma part, je pense  qu’il y a complémentarité. Chaque stratégie correspondant  à des sensibilités personnelles différentes. 

En ce sens, quand  je souhaite que nous passions aux choses sérieuses, je nous invite à observer l’histoire. Car de grandes mutations ont émergé alors qu’elles paraissaient impossibles :

·         La chute de l’ancien régime en France, de la Russie tsariste ou de l’empire soviétique, la chute du mur de Berlin ;
·         La disparition de l’esclavage de nos sociétés occidentales, malgré les intérêts financiers en jeu ;
·         Le printemps arabe ;
·         La défaite des nazis…

Autant de situations définitives,  dans l’instant ou la longue période, qui ne laissaient pas de place à l’espoir ! Et pourtant…

Or il est frappant de voir que ces dynamiques ont quelque chose en commun : une pensée naissante qui prend de l’ampleur pour déboucher sur un combat collectif qui finit par s’imposer pour devenir un nouveau régime.

Mais il y a cependant quelque chose de différent : notre pseudo démocratie hyper médiatisée. En d’autres  termes, lorsque la conscience collective, donc le grand nombre, rejettera les  mensonges et les mascarades  qui font notre vie politique et médiatique, alors nous verrons les politiques et les médias  s’approprier cette nouvelle donne, comme aujourd’hui nous voyons déjà les ralliements à  François Hollande.

Voilà pourquoi il nous  faut  tout autant des « Autorités morales » en charge de Pédagogie que du harcèlement des pouvoirs en place.  

Ce qui exige à la fois le refus de toute connivence et une attitude exemplaire afin qu’un jour la pertinence l’emporte sur les illusions que l’on persiste à vouloir nous imposer.

Christian LIEBER


Crédit photo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour et merci de venir participer à la vie de Libr'acteurs en y apportant vos commentaires et contributions.

Après avoir validé ceux-ci, vous pourrez revenir à l'accueil du blog en cliquant ICI

En cas de problème contactez le Webmaster à l'adresse suivante : libracteur@gmail.com.